bonheur
Meditation,  Spiritualité

Gérer ses émotions est une clé du bonheur

Rester indifférent par rapport aux possibles péripéties de la vie n’est pas facile. Entre joie, rire, douleur, regret, soupir, déception et autres sensations, il arrive parfois que l’on devient à bout de nerfs. Le fond du problème reste avant tout, cette mauvaise faculté à gérer ses émotions qui peut s’avérer redoutable au niveau physique, moral et spirituel. Pour remédier à ce souci, la méditation peut être une solution adéquate dans ce cas. Mais comment procéder ?

Savoir s’exprimer tout en s’assumant

Montrer sa tristesse, sa joie, ses peurs ou ses doutes au monde, par exemple, n’est pas chose aisée aujourd’hui. La crainte de paraître vulnérable ou bien d’être trop sensible aux yeux de son entourage reste trop grande pour cela. C’est une des raisons pour lesquelles vivre pleinement ses émotions n’est pas donné à tout le monde en ce moment. Toutefois, cela reste faisable. Évidemment, il est tout à fait possible de refouler ses sentiments pour avoir un soulagement à court terme. Cependant, ce procédé risque de créer une véritable bombe à retardement qui peut exploser à tout moment. Ainsi, il vaut mieux savoir s’exprimer tout simplement, cela sans regret ni culpabilité évidemment. Une méditation d’acceptation de soi ou de réharmonisation de ses centres énergétiques peut aider dans cette voie.

Libérer et savoir montrer ses émotions

Généralement, les sentiments les plus intenses sont très difficiles à vivre. Qu’il s’agisse d’une sensation heureuse ou non, cela peut provoquer de la frustration et même des angoisses. Chaque individu possède ses propres méthodes pour évacuer tout ce stress. Il faut avouer que la gestion des émotions reste totalement personnelle et intime. Dans ce cas, il vaut mieux savoir décoder ses sentiments pour émettre certaines limites à ne pas franchir. Cela permet à la fois de se comprendre et de s’accepter. Il sera ainsi plus facile d’identifier le besoin que l’on recherche à tout prix (à l’heure où l’émotion prend le dessus) et de pouvoir prendre des décisions plus sereinement. C’est la clé pour accepter ses sentiments et pour réussir à se libérer une bonne fois pour toutes. Cela permet également de développer son intelligence émotionnelle.

Se confier pour mieux gérer ses émotions

Le refoulement et le déni d’une sensation intense ne sont pas faciles à vivre. Cela demande beaucoup d’énergie. Par ailleurs, cette pratique n’est pas toujours une bonne idée comme celle-ci détériore plutôt que soulage. Il vaut mieux, dans ce cas, opter pour une solution plus saine. La gestion émotionnelle peut régler ce souci mais n’est pas donnée à tout le monde et se travaille continuellement. Dans certaines situations, la reconnexion personnelle et l’acceptation de soi s’avèrent être nécessaires pour s’autoriser à sentir ou à vivre pleinement ses émotions. Voilà pourquoi parler à quelqu’un peut être une alternative idéale dans cette voie. Une oreille attentive et compréhensive peut toujours faire la différence. Toutefois, pour avoir plus d’accompagnement et de conseils avisés, l’expertise d’un véritable professionnel de la méditation serait plus judicieuse.