meditation
Meditation

Les bienfaits de la méditation

La pratique de la méditation connaît un engouement certain depuis déjà de nombreuses années. Les raisons poussant les gens à la pratique de cet exercice sur soi sont multiples : la recherche du bonheur, la diminution du stress, l’acceptation de soi et l’harmonie avec son esprit. Pour d’autres encore, il s’agit d’une méthode pour accéder à une forme de vérité supérieure. Ainsi, certains abordent la méditation comme un remède à un mal tandis que d’autres voient cette pratique comme une méthode de développement personnel. La méditation est un des moyens de bien vivre en harmonie avec soi.

Les origines de la méditation en occident.

Certaines civilisations pratiquent la méditation depuis des centaines d’années. C’est notamment le cas des moines tibétains, dont les pratiques et la spiritualité ont été largement popularisés au cinéma et dans la littérature occidentale. Que ce soit dans la bande dessinée Tintin au Tibet ou plus récemment le film Sept ans au Tibet, du réalisateur Jean-Jacques Annaud, et retraçant le parcours d’hommes se liant d’amitié pour ce peuple lointain.

En Occident, il semble que le développement de la méditation ait fait son apparition au cours du XXème siècle en se posant comme une forme de contrepoids à un monde en perpétuel changement et à une technocratisation de plus en plus forte de la vie dans tous ses aspects. Première manifestation à grande échelle, le mouvement hippie apparu après la guerre du Vietnam aux États-Unis était très porté sur la pratique de la médiation, des petits groupes d’individus multipliant ainsi les séances. Des séances parfois accompagnées de substances hypnotiques.

Les bienfaits de la méditation.

Les bienfaits de la méditation sont multiples. Tout d’abord, la méditation permet de diminuer le stress. Ce qui a un effet sur plusieurs paramètres physiologiques. En effet, l’excès de stress est mauvais pour le cœur. En diminuant le stress, la méditation permet de faire baisser la pression artérielle, et ainsi de préserver les artères. Rappelez-vous qu’avec le temps, les artères se dégradent, ce processus s’appelle l’athérosclérose. Il est possible de retarder le vieillissement des artères avec des règles d’hygiène alimentaire ou sportive, ces 2 facteurs sont bien connus. Néanmoins, le contrôle du stress joue également un rôle important dans le vieillissement, qu’il ne faut pas négliger.

Chez certaines personnes, le stress entraîne également la production d’un peau grasse et de troubles de la digestion (le ventre est le deuxième cerveau). Toutes ces signes physiologiques sont parfois difficiles à guérir avec des traitements, qu’il s’agisse de médecine douce ou de médecine conventionnelle. Une fois encore, la méditation est un des moyens les plus efficaces pour faire baisser le stress et les effets indésirables qui l’accompagnent.

Enfin, la méditation est aussi, et peut-être avant tout, un travail sur l’esprit et la conscience. Il est ainsi possible d’apprendre à mieux contrôler ses émotions. Ce qui a des répercussions bénéfiques sur sa vie personnelle et professionnelle. La méditation est alors synonyme de sagesse et de modération.

Le mode de vie moderne entraîne souvent une sur-activation et un épuisement mental en raison des multiples sollicitations que l’on rencontre : réseaux sociaux, publicités, pression au travail, transports en commun, etc. Les individus ont l’impression de manquer de temps et courent toujours. Alors une séance de méditation est l’occasion idéale pour se couper du monde extérieur et de ses sollicitations. Méditer permet de se retrouver dans une bulle loin du stress de la vie moderne.

À quelle fréquence méditer ?

La méditation est bénéfique dès les premières séances. En général, on se sent relaxé dès la fin de la première séance. En rythme de croisière, 2 à 3 séances de médiation par semaine suffisent pour voir des effets notables sur la qualité de vie. La durée d’une séance peut varier de 20 minutes à 1 heure selon les individus. Certaines personnes optent pour des séances courtes mais répétées (1 à 2 fois par jour). Il appartient à chacun de trouver son rythme. L’essentiel étant d’écouter son corps et son esprit.