meditation
Spiritualité

Quelle méditation choisir ?

Depuis plusieurs années, la méditation conquiert le monde occidental. Mais au-delà d’un effet de mode, les études scientifiques en démontre les nombreux bienfaits : baisse de l’anxiété, meilleure attention, stabilité émotionnelle, ou encore libération des addictions. Toutefois, comme le dit Christophe André, figure de la méditation de pleine conscience en France, le mot méditation est un mot générique. Mais quelle méditation choisir lorsque l’on ne s’y connaît pas ? Il en existe de très nombreux types, et nous ne citerons que les quatre plus répandus dans cet article : la méditation Vipassana, le Zazen, la pleine conscience et la méditation transcendantale.

La méditation vipassana

Vipassana veut dire « voir la réalité comme elle est ». C’est une technique ancestrale, constituée de deux formes dont la principale est la Goenka. On y pratique ce que l’on appelle un scan corporel. Le méditant porte alors son attention sur chacune des parties de son corps l’une après l’autre, dans un but d’observation et d’acceptation. Il observe également ses pensées et émotions de façon neutre, tout en respirant profondément par le nez. Le but est d’apporter une plus grande stabilité d’humeur et de désapprendre le jugement perpétuel. Ainsi, elle aide, à terme, à voir les choses telles qu’elles sont, et non comme nous voudrions qu’elles soient.

Pour qui ? Pour toute personne qui a le sentiment d’avoir un regard biaisé par ses émotions.

La méditation transcendantale

Créée à la fin des années 1950 par un maître spirituel indien, la méditation transcendantale consiste à entrer dans un état de relaxation profonde durant lequel la conscience est sublimée. Pour cela, beaucoup utilisent des mantras. Elle peut sembler plus facile grâce à ce support focalisant la concentration, mais nécessite en réalité une certaine expérience. Sa réussite passe par une détente mentale profonde et durable. L’idée principale de cette forme repose sur l’hypothèse que le bonheur serait une aspiration naturelle de l’esprit.

Pour qui ? Pour les personnes souffrant d’un stress et d’une anxiété croissants et qui souhaitent s’affranchir des émotions négatives.

La méditation de pleine conscience

Importée en France par le moine bouddhiste Thich Nhat Hanh, elle se répand de plus en plus en Occident. Cette approche consiste à porter son attention sur l’instant présent, toujours sans jugement. Il s’agit donc d’une pratique assez généraliste, au principe très simple. A terme, elle permet l’affranchissement du défilé ininterrompu de pensées qui peut envahir notre esprit. Son but principal est donc un éveil et une plus grande réceptivité à nous-même et à ce(ux) qui nous entoure.

Pour qui ? Pour toutes les personnes qui se sentent débordées et qui souhaitent s’accorder un temps de pause.

Le zen

Le Zen, ou méditation Zazen, porte une attention particulière sur la respiration, en particulier sur les mouvements du ventre. Elle enseigne l’observation neutre des pensées fleurissant dans notre esprit, un peu à l’instar de la méditation de pleine conscience. La différence majeure avec cette dernière réside en son exigence vis-à-vis de la posture à adopter : en lotus ou en demi-lotus, la tête et le cou droits, les yeux ouverts. Cette forme de méditation aide notamment à atteindre certaines intentions, et permet de changer de point de vue sur le monde grâce à l’observation et la réflexion.

Pour qui ? Pour toute personne souhaitant un cadre précis dans le but d’atteindre des objectifs comme une bonne santé, la résolution de problèmes ou un apaisement mental.

Conclusion

Initialement, les différents types de méditations s’adressent à tous et à toutes. Néanmoins, les particularités de chacune peuvent être rédhibitoires pour certaines personnes. Le mieux est d’essayer. En effet, rien n’est figé, et vous n’êtes pas obligé de poursuivre une pratique qui ne vous convient pas. Dans cet article, nous avons souhaité nous concentrer sur les principales formes de méditation, mais il en existe une infinité. Pour avoir un aperçu de leur étendue, nous vous invitons à consulter cet article consacré à six autres façons de méditer. Quelle que soit la forme que vous choisirez, vous obtiendrez de toute façon un apaisement physique et mental particulièrement libérateur.